- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


SPECTACLES - Archives


   - Evénement cinéma : The Dirty Picture à Paris et Strasbourg
   - The Dirty Picture en cinéma à la demande
   - Quand les dieux dansent le monde...
   - Spectacle : Princesse Sita
   - Raghunath Manet en Bretagne
   - Billa II... enfin diffusé !
   - Tournée : les moines danseurs de Majuli
   - Sitar et tabla dans le Midi
   - Tournée Dhoad, les Gitans du Rajasthan
   - A l'Auditorium Guimet
   - Cinéma indien : Teri Meri Kahaani
   - Spectacle Fusion Création
   - Spectacle indien à Yerres (92) puis Vincennes

   - Danse à Bordeaux
   - Billa II... aux quatre coins de la France
   - Raghunath Manet à Tours
   - Danses indiennes en Ariège
   - Trishna : la nouvelle Tess
   - Rashmi Kant sur scène
   - Agent Vinod : projection unique

   - Sitar et tabla à Nancy
   - Chant Khyal à Paris

   - Bharata Natyam dans le Midi
   - Qawwali et bhajan à Guimet
   - Nanban à la Réunion
   - Chant et tabla dans le Tarn-et-Garonne
   - Qawwali à Bagnolet

   - Bansuri et tabla à Paris (7e)
   - Soirée indienne au Petit Théâtre du Bonheur
   - Musique hindoustanie à Nice
   - Toulouse danse le 29 avril...
   - Danse Kathak à Guimet
   - Santour et tabla dans le 06
   - DJ Ganesh au Lizard Lounge
   - Bienvenue à Kollywood : Aadukalam
   - Madhav - autour de Krishna
   - Flûte et tabla à Nice
   - Danse et repas à Marseille
   - Spectacle à Marseille
   - Cinéma indien en Guadeloupe

   - Musique indienne au Théâtre de la Ville et au Théâtre des Abbesses
   - Marionnettes yakashagana au Festival de l'Imaginaire
   - Concerts privés dans le Nord
  
   - Spectacle Fusion Création
   - Danse Odissi dans le 13e

   - Holi à Marseille
   - Midi-Pyrénées : ballets d'inspiration indienne
   - Desert Slide en tournée
   - Indira et les filles de l'eau
   - Danse Odissi en Gironde
   - Saswat Joshi

   - Duo de sitar à Montreuil
   - Meenaksi Srinivasan
   - Sur les pas de l'Inde
   - Cinéma indien en province

   - Samgama rescòntre
   - Marionnettes du Rajasthan
   - Sabir Khan et Prabhu Edouard
   - Cinéma indien au Gaumont Stade de France
   - Danse indienne à Marseille
   - Danse Kathak à Nantes  
  
- Les trois violons du monde
   - Susheela Raman en tournée

   - Archives fin 2011


En partenariat avec le site officiel de
La Nouvelle Revue de l'Inde

Spectacles    Expositions    Publications
Festivals Divers Témoignages

Vous souhaitez annoncer un événement : contactez-nous.


Evénement cinéma : The Dirty Picture
à Paris et Strasbourg

   Night Ed Films propose pour la première fois en France un film événement ! The Dirty Picture, de Milan Luthria. Récompensé dans le cadre des National Film Awards 2012 et des Filmfare Awards (avec le prix de la meilleure actrice pour Vidya Balan), le film a été sujet à polémique, par son audace... Biopic inspiré de la carrière de la sulfureuse Silk, éphémère star tamoule des années '80, The Dirty Picture est le film emblématique d'une nouvelle génération de Bollywood.

   Synopsis : Au début des années 1980, à la veille de son mariage, Reshma s’enfuit de son petit village pour rejoindre Madras, où elle rêve de devenir star de cinéma. Malgré l’indifférence et les railleries, elle s’obstine et réussit à s’introduire sur un tournage où sa sensualité fait sensation.
   Rebaptisée Silk, elle est remarquée par Suryakanth, une star vieillissante avec laquelle elle a une liaison - ce qui lui ouvre les portes de nombreux plateaux. Ses danses provocantes et tenues légères en font une vamp qui attire les foules masculines tout en suscitant également le mépris et le rejet chez certains spectateurs.  
   Peu après, finalement rejetée par Suryakanth, elle est contrainte de jouer pour des réalisateurs de seconde zone. Dès lors, sa carrière décline inexorablement, elle accumule les dettes, s’enfonce dans la déchéance et l’alcool…

   Sortie en France le 4 juillet. D'autres informations sur : http://www.facebook.com/TheDirtyPictureFrance.

   Séances :
- Cinéma le Brady (69, bd de Strasbourg, Paris 10e, métro Château d'eau) : tous les jours du mercredi 4 au mardi 17 juillet, à 13h50 et 21h15.
- Cinéma La Clef (34, rue Daubenton, Paris 5e, métro Censier-Daubenton) : mercredi 11 à 19h30, jeudi 12 à 18h25, vendredi 13 à 18h25, samedi 14 à 18h25, dimanche 15 à 10h45 et 18h25, lundi 16 à 18h25, mardi 17 à 18h25.
- Cinéma L'Entrepôt (7-9, rue Francis de Pressensé, Paris 14e, métro Pernety) : tous les jours du mercredi 4 au mardi 10 juillet à 21h40. A partir du 11 juillet : 19h30.
- Cinéma Odyssée (3, rue des Francs-Bourgeois à Strasbourg) : pendant trois semaines à partir du 18 juillet. Télécharger la grille des horaires.

   Connaissez-vous le cinéma à la demande ?
Avec http://www.ilikecinema.com,  la 1ère plateforme de "Theater On Demand" en France, The Dirty Picture ouvre les festivités.

"Ce procédé innovant et particulièrement adapté aux cinémas peu exploités en France, dont le cinéma indien, est très simple d'utilisation.
1 - Connectez-vous au site http://www.ilikecinema.com et créer votre profil en quelques secondes.
2 - Choisissez votre film, votre salle et pré-acheter votre billet.
Vous pouvez directement du site web lancer des invitations à vos contacts.
En fonction du nombre de spectateurs réunis (de 10 à 30 selon les salles), la salle validera ou non la séance.
Vous ne serez débité du montant du prix du billet que si la séance est validée !

Des salles à Paris, Mérignac, Biarritz, Cholet, Saint Lo et Le Havre sont déjà prêtes pour le cinéma à la demande. D'autres salles en région suivront d'ici l'automne (Toulouse en août).
Les séances de The Dirty Picture dans les cinémas de Biarritz et de Mérignac sont déjà ouvertes.

Plus d'information sur  http://www.ilikecinema.com

Haut de page


Quand les dieux dansent le monde...

   Bienvenue au pays du dieu danseur Shiva ! Bienvenue en Inde, il y a des millions d'années …. Quand les dieux par bataillons se sont entendu pour sauver l'univers en péril.
   Une rivière d'histoires mythologiques sur la genèse contées en rythmes et en danse Kathakali. Pour que la saveur des mots danse jusqu’aux oreilles du public !
   Récit, danse, chant : Edith Albaladejo
Tabla, Sitar, flûte bansuri : Romain Mollard en alternance Kengo Saito
À partir de 6 ans, tout public
Durée 60 mn

   Tous les mercredis du 18/01/2012 au 18/04/2012 à 10h30 - Théâtre Darius Milhaud  80 Allée Darius Milhaud 75019 Paris M° Pte de Pantin (ligne 5) bus 75-PC2-PC3 : arrêt Pte Chaumont.
   Autres dates :
   Mercredi 2 mai à 10h30 - Médiathèque du Plateau Monmousseau - 17, av. Gaston Monmousseau - 94200 IVRY-SUR-SEINE - 01 49 60 26 92.
   Samedi 2 juin à 10h30 - Médiathèque Centrale - 152, av. Danielle Casanova - 94205 IVRY-SUR-SEINE cedex - 01 56 20 25 30.
   Les mercredis 11 et 25 juillet à 10h30 et les jeudis 12 et 26 juillet à 10h30 - Théâtre Darius Milhaud - 80 Allée Darius Milhaud 75019 Paris - M° Pte de Pantin (ligne 5) bus 75-PC2-PC3 : arrêt Pte Chaumont - Réservation : 01 42 01 92 26 - tdm4@orange.fr.
   Mercredi 18 juillet 2012 à 10h30 - Médiathèque Boris Vian - 28, avenue de Verdun - 17420 Saint Palais sur mer - 05 46 23 96 69 ou 70.
   Mardi 24 juillet 2012 à 16 heures - Maison Pour Tous Eugène Pottier -111, Piazza du Mont d'Est - 93160 Noisy le Grand.
   Vendredi 27 juillet 2012 à 10 h 30 - Médiathèque Persépolis - 4 avenue Gabriel Péri - 93400 Saint-Ouen.

INFORMATIONS sur le spectacle et  *invitation pro : Christiane Parisot. Pour la Cie ABHINAYA - tel 06 81 20 91 28 / 01 42 52 41 98.
   http://www.abhinaya-asso.org (bande audio),
   http://Edith-Albaladejo.over-blog.com (extrait video).


   La Compagnie ABHINAYA vous propose aussi le spectacle Princesse Sita : contes et marionnettes du théâtre d’ombre Tolpava Koothu et Kathputli.
   Les lundis 9, 16, 23, 30 juillet à 10h30 - Théâtre Darius Milhaud 
80 Allée Darius Milhaud 75019 Paris - M° Pte de Pantin (ligne 5) bus 75-PC2-PC3 : arrêt Pte Chaumont - Réservation : 01 42 01 92 26 - tdm4@orange.fr.

 Haut de page


Raghunath Manet en Bretagne

   Raghunath Manet présentera son spectacle Tillana Tillana le 25 juillet à Penmarc'h, dans le cadre de la rencontre Inde-Bretagne.

   "Rencontre des chants profonds de Bretagne et de la terre sacrée indienne
   Le 25 juillet 2012, une soirée exceptionnelle à la salle Capcaval de Penmarc’h
   Le grand chorégraphe, danseur indien et joueur de vîna Ragunath MANET invite 2 des plus belles voix de Bretagne Annie EBREL et Yann Fanch KEMENER pour une rencontre totalement inédite et une création musicale et dansée, croisant tâlas et râgas avec les codes musicaux de la Bretagne.
   Après ses rencontres exaltantes avec des jazzmen tels qu’Archie Shepp, Michel Portal, Didier Lockwood, Richard Galliano, et Didier Squiban au piano, Raghunath Manet rencontre les voix de Bretagne et la vîna, le mystique instrument de l’Inde.
   Les râgas, le kan-ha-diskan, et les émotions du chant breton se répondront alors, soutenus par les syllabes rythmiques et les percussions de Latif KHAN, et transportés dans leur union dans la danse bharatanâtyam."

   Plus d'informations : Office de Tourisme de Penmarc'h, place du Maréchal Davout. Tél. : 02.98.58.81.44 - Courriel : office-tourisme@penmarch.fr.

Haut de page


Billa II... enfin diffusé !

   Le film tamoul à succès Billa II, de Chakri Toleti, avec Ajith Kumar et Parvathy Omanakuttan, sera proposé par Aanna Films dans treize salles en région parisienne et en province.
   Nous connaissons tous Billa, le criminel le plus recherché d'Asie du Sud, le chef incontesté de la mafia…Mais que savons-nous de ses origines ? D'où vient-il ? Comment est-il devenu le redoutable Don ? 
   Chaque homme a son passé. Chaque Don a sa légende.
   Billa II nous fait découvrir les origines d’un mythe mafieux… 

   Le film, après report, sera finalement diffusé à partir du 13 juillet (avant-première le 12) au cinéma Gaumont Saint-Denis (93) où il sera projeté sept fois par jour pendant deux semaines. Puis dans diverses villes aura lieu une projection le 15 juillet :
Gaumont Carré Sénart ( Sénart)
Gaumont Disney Village ( Chessy )
Pathé Conflans ( Conflans Sainte Honorine ) 
Pathé Quai D'Ivry ( Ivry-sur-Seine )
Pathé Vaise ( Lyon )
Pathé Madeleine ( Marseille )
Pathé Paris ( Nice )
Gaumont Talence ( Bordeaux )
Pathé Wilson ( Toulouse )
Pathé Brumath ( Strasbourg )
Gaumont Amiens ( Amiens )
Pathé Montataire ( Creil )

   Toutes informations utiles, réservations et bande-annonce sur http://www.aannafilms.fr/movies/b2/index-rel.html.
   NB : les gagnants de notre jeu concours peuvent bien sûr utiliser leur lot pour une de ces séances.

Haut de page


Tournée : les moines danseurs de Majuli

Gagnez des entrées gratuites au spectacle du samedi 16 juin à l'Auditorium Guimet :

 Répondez à la question suivante par le formulaire ci-dessous.
   Fin du concours le vendredi 8 juin 2012 à 21 heures.
   En jeu : deux lots de deux entrées gratuites. Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.

   Concours terminé. Bonne réponse : Assam. Gagnants : Laurence Debarre, Isabelle Vaissade.


Lire notre interview de Bhabananda Barbayan

   Depuis dix ans, le Sattriya fait officiellement partie des huit danses classiques principales de l’Inde. Elle est issue des monastères hindouistes de l’extrême nord-est de l’Inde, fondés au XVe siècle par le maître Sankardeva (1449-1568). La danse fut créée pour accompagner les Ankiya Naat, une forme locale de théâtre dévotionnel consacré aux épisodes de la vie de Krishna et Rama.
   Les moines danseurs de Majuli constituent aujourd’hui la meilleure troupe de l’Assam. Artiste au charisme exceptionnel, Bhabananda Barbayan figure parmi les danseurs les plus primés dans sa discipline. Héritier et passeur d’une tradition ininterrompue depuis cinq siècles, il guide les moines danseurs de Majuli au-delà des frontières des monastères.
   Des lampas (lés de soie) de l’Assam datés des XVI-XVIIIe siècles et conservés au musée national des arts asiatiques Guimet, sont le fil conducteur de ce nouveau spectacle. Les lampas ont été conçus du vivant du fondateur de la danse Sattriya et nous en montrent l’exacte origine : la vie de Krishna, les avatars de Vishnu, l’homme-lion, les aventures de Ram, l’armée des singes, le démon Ravana, etc…
   Souhaitant apporter un souffle nouveau à la tradition, Bhabananda Barbayan a intégré les soieries dans la scénographie tout en préservant le style chorégraphique propre au Sattriya. Il a notamment opéré d’importants changements dans la création des masques et des costumes, figée depuis des siècles.
   Le plaisir de découvrir dans sa forme la plus pure cette danse indienne encore méconnue se mêle à la magie de voir le Sattriya renaître des soieries qui elles-mêmes prennent corps par la danse, la musique, le chant, le théâtre et les masques.

   Moine, danseur, chorégraphe, directeur artistique et chercheur, Bhabananda Barbayan est un pilier du Sattriya. Il se produit en public depuis l’âge de huit ans sur les scènes les plus prestigieuses en Inde et à l’étranger notamment au musée du quai Branly à Paris, aux Orientales à Saint Florent-le-vieil et Evora (Portugal), au festival de musique sacrée de l'abbaye de Sylvanès. Il a enseigné le Sattriya à Paris (Arta, association de recherche des traditions de l’acteur du théâtre du Soleil), Toulouse, Montpellier,… Il est maître de danse dans divers instituts en qualité d’Adhyapak et a créé la "Sattriya Dance Academy" à Delhi en 2003.

 Programme de la tournée :
JEUDI 14 JUIN 12:15, PARIS /conférence  programme guimet
VENDREDI 15 JUIN 20:30, PARIS /spectacle  réservation guimet
SAMEDI 16 JUIN 20:30, PARIS /spectacle  réservation guimet
DIMANCHE 17 JUIN, PARIS /intervention  point éphémère
18-23 JUIN, NANTERRE /stages de danse et actions agricoles   ferme du bonheur   stages
MARDI 26 JUIN, LYON /spectacle   terre  du ciel 
MERCREDI 27 JUIN, LOUHANS /spectacle   terre  du ciel
VENDREDI 29 JUIN & SAMEDI 30 JUIN, MARTIGNY -SUISSE /spectacle  5 continents
LUNDI 2 JUILLET, PARIS /spectacle  mandapa
2-6 JUILLET, MONTPELLIER ET PARIS /STAGES  stage montpellier   stages paris
DIMANCHE 8 JUILLET, CHALONS-EN-CHAMPAGNE /spectacle  musiques d’ici et d’ailleurs
MARDI 10 JUILLET, ALAN (Haute Garonne) /spectacle   notre-dame de lorette 
JEUDI 12 JUILLET, DOMME, (Dordogne)  office de la culture
VENDREDI 13 JUILLET , MONTAIGUT (Haute Garonne) 
DIMANCHE 15 JUILLET, ABBAYE DE SYLVANES, AVEYRON /spectacle  musiques sacrées, musiques du monde

Contact :  mathiascoulange@yahoo.fr   Tel : 06 23 28 66 05.
Site internet : http://majulitour.com.

Haut de page


Sitar et tabla dans le Midi

   L’association Saptak India propose trois concerts de musique de l’Inde en région PACA, avec Krishna Bhatt au sitar et Nihar Mehta au tabla.
- Le jeudi 5 juillet à 19h30 à Allain & Gasq, 1, Place Pellegirini, 06300 Nice. PAF 10€.
- Le vendredi  6 juillet à 20h15 au Théâtre du Port, 5 Place Ile de Beauté à Nice. PAF 12€ et T.R 10€. Réservation est préférable cars les places sont limité.
- Le dimanche 8 juillet à 17h30 à la Galerie Catherine Issert, 2, route des Serres St Paul de Vence. PAF 15€.
   Info & réservation : Association Saptak India - 06 26 52 48 14 ou saptakindia@yahoo.com.
   Quelques vidéos :
http://www.youtube.com/watch?v=8tkWK-mz4fg (Concert à Berkeley 16 juillet 1983, Alap).
http://www.youtube.com/watch?v=DUVpnIu27vc&feature=relmfu (avec Ustad Zakir Hussain, Berkeley, USA)http://www.youtube.com/watch?v=EjFwVNTZGk8&feature=relmfu  (avec Ustad Zakir Hussain, Berkeley, USA)
http://www.youtube.com/watch?v=yGy4cGBli5Y&feature=relmfu (avec Pt. Anindo Chatterjee)
http://www.youtube.com/watch?v=1DVZRel1waI (à Jaipur, Inde).

Haut de page


Tournée Dhoad, les Gitans du Rajasthan

Tournée en France... et ailleurs : février à novembre 2012

Ambassadeurs de la culture du Rajasthan à travers le monde, les DHOAD ont donné plus de 1000 spectacles dans près de 70 pays au cours des 10 dernières années.

Voici les dates confirmées pour la tournée 2012 :
15 février -  CC Het Bolwerk 1800 VILVOORDE - Belgique
16 février -  CC Leopoldsburg 3970 LEOPOLDSBURG - Belgique
17 février -  Wolubilis 1200 WOLUWE-SAINT-LAMBERT - Belgique
21 février - Télévision nationale  Algérie
22 février - Télévision nationale  Algérie
23 février - Télévision nationale  Algérie
24 février - Plan ouates - Suisse
25 février - Neuchâtel Maison des arts - Suisse
26 mai  à Blois (41) - France
28 mai dans les Cévennes - France
2 juin Dhoad à Vigneux-sur-Seine (91) - France
14 juillet  à Tours - France
25 juillet  à Saint Etienne (42) - France
05 août à Sylvanès (12360) - France

Davantage d'informations sur le site officiel.

 Haut de page


Spectacle Fusion Création

   Création avec trois danseurs de danses différentes sur des musiques de Vivaldi, musique africaine, musique indienne : arriver à se retrouver, à se rejoindre par la musicalité et le rythme ; comment des gens d'horizons, de cultures différentes, d'origines différentes font connaissance de l'autre par la musique. Avec notamment la danseuse de Bharata natyam Manjula.
   Le jeudi 5 juillet, 20h30,à l'espace Jemmapes (Paris Xe). Réservations au 01 48 03 11 09.

 Haut de page


A l'Auditorium Guimet

   1er juin : Zinedagui - Chants populaires du Rajasthan, qawwali et bhajan - Avec Amjad Ali Rana (chant, harmonium), Fady Zakar (vièle sindhisarangi, rabab afghan, herati dutar afghan, tambourag du Baloutchistan, flûtes doubles alghoza du Pakistan), Ioannis Kasaras (tamburag, sindhisarangi, rabab), Amjad Khan (tablas, chant).
   14 juin :
Regards croisés sur les lampas de la collection Krishna Riboud - Une lecture vivante des avatars de Vishnu - Conférence dansée publique et gratuite - Par Aurélie Samuel, chargée d’études documentaires, en charge des collections textiles au musée Guimet, et Bhabananda Barbayan, moine danseur de sattriya.
   15 et 16 juin : Les moines danseurs de Majuli - Sattriya – danse sacrée (Assam, Inde du nord-est) - Spectacle conçu et dirigé par Bhabananda Barbayan.


Gagnez des entrées gratuites
!

Vendredi 15 et samedi 16 juin à 20h30

 

Les moines danseurs de Majuli

Sattriya – danse sacrée (Assam, Inde du nord-est)

Spectacle conçu et dirigé par Bhabananda Barbayan

 

Depuis dix ans, le sattriya fait officiellement partie des huit danses classiques principales de l’Inde. Sattriya vient du mot sattra qui désigne les monastères hindouistes de l’Assam (nord-est de l’Inde) fondés au XVème siècle par le maître Srimanta Sankardeva (1449-1568). La danse sattriya fut créée pour accompagner les Ankiya Naat, une forme locale de théâtre dévotionnel consacré aux épisodes de la vie de Krishna et Rama. Les moines danseurs de Majuli constituent aujourd’hui la meilleure troupe de sattriya de l’Assam. Artiste au charisme exceptionnel, Bhabananda Barbayan figure parmi les danseurs les plus primés dans sa discipline. Héritier d’une transmission ininterrompue depuis cinq siècles dans les monastères, il guide les Moines Danseurs de Majuli au-delà des frontières des Satras, de l’Assam et de l’Inde. De magnifiques lampas (lés de soie) de l’Assam datés des XVIème/XVIIIème siècles conservés au musée Guimet seront le fil conducteur de ce nouveau spectacle. Les lampas ont été conçus du vivant du fondateur du sattriya et nous en montrent l'exacte origine : la vie de Krishna, les avatars de Vishnu, Narasimha (homme-lion), les aventures de Ram, Sita, Hanuman (singe), Ravana (démon), etc. Souhaitant apporter un souffle nouveau à la tradition tout en préservant le style chor& eacute;graphique propre au sattriya, Bhabananda Barbayan a intégré ces soieries dans la scénographie. Il a notamment opéré d’importants changements dans la création des masques et des costumes, inchangés depuis des siècles. Le plaisir de découvrir le sattriya classique dans sa forme la plus pure se mêlera à la magie de voir les personnages des soieries anciennes prendre vie grâce à la danse, la musique, le chant, le jeu d’acteur et les masques.

 

Prix des places : 17 et 12 €

Renseignements, réservations : auditorium@guimet.fr

01 40 73 88 18.

 Haut de page


Cinéma indien : Teri Meri
Kahaani

   C'est une nouvelle fois Aanna Films qui nous propose un film indien récent sur les écrans français. Teri Meri Kahaani sera projeté le samedi 7 juillet à 16 heures au cinéma Gaumont Saint-Denis (93).
   Voyez la page
http://aannafilms.fr/movies/tmk/index.html.

 Haut de page


Spectacle indien à Yerres (92) puis Vincennes

   L’Association des Danses du Soleil propose son spectacle Mehfil, qui sera présenté au CEC de Yerres samedi 9 juin à 20 heures.
   Il sera en première partie du gala annuel de l'ADS.
   Au menu : du bharata nayam, du Bollywood, mais aussi des danses du Rajasthan avec un orchestre en live.
   Tarif : 5 € / 10 €.
   Réservations et contact : 06 11 67 19 63 ou inshaparvaz@gmail.com.
   Adresse : 2 rue Sangnier, 92330 Yerres.

   Le spectacle sera présenté ensuite le samedi 30 juin à 19h30 à l'Espace Daniel Sorano de Vincennes, 16, rue Charles Pathé.
   Entrée libre.
   Réservation et contact : 06 11 67 19 63 ou inshaparvaz@gmail.com.

   Site internet : www.insha.e-monsite.com.

 Haut de page


Danse à Bordeaux

   Représentation n°1 des élèves de l'école de danse NEELA CHANDRA - Bharata Natyam - élèves de Géraldine-Nalini - Samedi 23 juin 2012, 19h30 au TNBA (Théâtre National Bordeaux Aquitaine / conservatoire de Bordeaux) - salle Antoine Vitez
   Cette représentation permet aux élèves de se produire sur une grande scène. Les élèves de Géraldine seront accompagnées par G. Nalini  (chant, nattuvangam) et Viji Sivakumar (chant). Plus d'infos : Première partie : avec les élèves de danse classique du centre d'animation St Michel. Seconde partie : plusieurs styles de danse sont représentés : orientale, afro, Bharata Natyam, tango, hip hop...
   Renseignements, achat des places (obligatoirement à l'avance, pas de vente le soir même) : Centre d'animation Bordeaux-Sud, 13 rue du professeur Devaux, 33800 Bordeaux - 05 56 85 76 96 ou au Centre d'animation St Michel, 25 rue Permentade, 33000 Bordeaux - 05 56 91 32 08. Tarifs : 10€ (adulte)/ 8€ (6-16 ans)/ 1€ (enfant 2-6ans).

Haut de page


Billa II... aux quatre coins de la France

Gagnez des entrées gratuites

   Communiqué d'Aanna Films : report de la sortie du film : "La sortie du film Billa 2, initialement prévue pour le 22 juin, vient d'être reportée ; cette décision est indépendante de notre volonté.
   Le producteur nous avait initialement communiqué cette date dite définitive. Et à 4 jours de la sortie, aujourd'hui, il nous fait part de sa décision de reporter le film !
   Les raisons, plutôt floues et surtout inexcusables, ne permettent pas de justifier ce report. Ce changement de dernière minute reflète une certaine désorganisation de la part du producteur.
   Nous nous excusons pleinement auprès du public qui nous suit en France.
   Une nouvelle date vous sera communiquée dès la publication du communiqué officiel en Inde.
   Les personnes ayant acheté les billets ont la possibilité d'annuler leur réservation. Elles doivent se rendre sur l'e-mail de confirmation reçu lors de l'achat des billets, puis cliquer sur le lien « annuler votre réservation » et poursuivre la procédure indiquée."


   Le film tamoul à succès Billa II, de Chakri Toleti, avec Ajith Kumar et Parvathy Omanakuttan, sera proposé par Aanna Films dans treize salles en région parisienne et en province.
   Nous connaissons tous Billa, le criminel le plus recherché d'Asie du Sud, le chef incontesté de la mafia…Mais que savons-nous de ses origines ? D'où vient-il ? Comment est-il devenu le redoutable Don ? 
   Chaque homme a son passé. Chaque Don a sa légende.
   Billa II nous fait découvrir les origines d’un mythe mafieux… 

   Le film sera diffusé à partir du vendredi 22 juin, avec une avant-première au Gaumont de Saint-Denis (93) le 21 à 19 heures. Outre le Gaumont Saint-Denis, le film sera visible à Sénart, Chessy, Conflans-Sainte-Honorine, Ivry-sur-Seine, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Amiens et Creil.

   Toutes informations utiles et bande-annonce sur http://www.aannafilms.fr/movies/b2/index.html.

Haut de page


Raghunath Manet à Tours

   Danse, musique & percussions de l’Inde.
   Raghunath Manet proposera son spectacle Tanjore, du temple à la scène, à la Salle Jean de Ockeghem à Tours 19 juin à 20H30
   Réservation : Fnac ou 06 79 04 45 15.

   Imaginez le temple de Tanjore, dans l’Inde du Sud, au XIe siècle. Chaque jour, pour les rituels sacrés, plus de 400 danseurs et danseuses dansent le bharata-nâtyam, accompagnés de plus de huit cents musiciens. Mais après un âge d’or exceptionnel, la majeure partie de ce répertoire de danse et de musique tombe dans l’oubli. Les bas-reliefs du temple témoignent encore de cette période fastueuse.
   Le danseur-chorégraphe et musicien-compositeur Raghunath Manet nous fait découvrir tout un répertoire oublié de Tanjore : des danses somptueuses et des compositions lyriques tamoules. Il recrée et réactualise cet art millénaire de danse sacrée et la transmission masculine de la danse cosmique de Shiva, le dieu danseur appelé encore Nataraja, le roi de la danse. Du Temple à la Scène…
   Spectacle crée au Festival d’Avignon 2008.

 Haut de page


Danses indiennes en Ariège

   L’Association Latika Danses annonce son gala de fin d'année à Mirepoix (Ariège), salle Paul Dardier, le mardi 19 juin à partir de 21h. Danses indiennes Bollywood et Odissi, snacks et boissons indiennes seront disponibles sur place. Entrée 5€. Enfants jusqu'à 12 ans: gratuit. Informations au 05 61 69 54 46.

Haut de page


Trishna : la nouvelle Tess

   Michael Winterbottom nous propose une transposition indienne contemporaine du roman de Thomas Hardy, Tess d'Urberville. Dans les salles en France à partir du 13 juin. On retrouve en tête d'affiche Freida Pinto, déjà remarquée dans Slumdog Millionnaire.

   Synopsis : De nos jours au Rajasthan, Trishna, une jeune paysanne indienne travaille pour son père. Issue d'un milieu défavorisé, elle fait la rencontre de Jay, un séduisant jeune homme fortuné. Charmé, il offre à Trishna de travailler en tant que serveuse dans son hôtel de luxe. devenus amants, ils vont alors se plonger dans une passion amoureuse, contaminée par une lutte des classes omniprésente.

   Note d’intention du réalisateur : J'ai eu l'idée de ce film Trishna il y a déjà huit ou neuf ans. Nous travaillions sur Code 46 et avions tourné quelques jours au Rajasthan. à l'occasion d'un congé, nous avions visité le désert à la sortie d'Osian. J'étais accompagné d'une équipe de  Mumbai, et le contraste entre leur vie et celle des gens du village était flagrant. Pour les gens du village, la vie commençait à peine à changer grâce à la mécanisation, l'industrialisation, l'urbanisation et surtout l'éducation.
   Cela m'avait rappelé Thomas Hardy, et tout particulièrement Tess d’Urberville. Hardy y décrivait une époque similaire en Angleterre, le XIXe siècle, un temps où les communautés rurales conservatrices étaient en pleine mutation à la suite des révolutions agricole et industrielle. De moins en moins de personnes étaient employées aux champs, les gens migraient donc vers les villes. Les chemins de fer permettaient une plus grande liberté de mouvement, et l'éducation commençait à offrir une possibilité de mobilité sociale.
   Tess est un personnage plus éduqué que ses parents, elle ne parle pas le dialecte local comme eux.
   Elle se sent à part par rapport aux autres laitières avec qui elle travaille, elle peut aspirer à une vie meilleure. Ce qui est tragique pour Tess, c'est qu'elle a un pied ancré dans le vieux monde rural et un autre dans le nouveau monde urbain.

 Haut de page


Rashmi Kant sur scène

   Le chanteur français de pop-rock indienne Rashmi Kant se produira à Sevran (93) dans le cadre de la Fête de l'Inde le 26 mai et à Ecully, près de Lyon, dans le cadre de Bollywood-In'dia le 16 juin.
   Plus d'informations sur la page facebook de l'artiste : http://www.facebook.com/RashmiKantOfficiel.

   Ne manquez pas notre interview de Rashmi Kant, avec le clip de son single Fils de l'Himalaya.

Haut de page


Agent Vinod : projection unique

   Aanna Films vous propose Agent Vinod, remake 2012 d'un film d'action et d'espionnage. La réalisation est de Sriram Raghavan, et les vedettes Saif Ali Khan et Kareena Kapoor.
   Une projection unique sera proposée le 10 juin, à 14 heures au cinéma Gaumont Stade de France à Saint-Denis.
   Plus de détails sur http://www.aannafilms.fr/movies/av/index.html.

Haut de page


Sitar et tabla à Nancy

   Indrajit Banerjee (sitar) et Subrata Bhattacharya (tabla) se produisent le jeudi 7 juin (20h30) à la MJC Pichon à Nancy, 7, Bd Recteur Senn. Le prix des places est fixé à 12€, 10€50 et 9€50.
   Plus d'informations sur http://bhairavilorraine.free.fr et au 03 83 37 62 91.

Haut de page


Chant Khyal à Paris

   Le dimanche 3 juin à 17 heures : concert de chant indien Khyal par Supriyo Duttawww.supriyodutta.com, chanteur classique bengali au talent exceptionnel, représentant de l'école d' Indore, disciple de late Pandit Ramkrishna Bose. Il est accompagné aux tablas par Tristan Auvray, disciple de Pandit Shankar Ghosh.
   "Le concert sera précédé d'un pique-nique convivial dès 12h30, près de la salle de concert, au Champ de Mars côté avenue de Suffren, au plus près de la tour Eiffel. Amenez votre propre pique-nique !"

   Chant d'une grande intensité émotionnelle, le hyal est la forme de chant classique du nord de l'Inde. Il est pratiqué depuis la fin du XVIIIème siècle et s'appuie sur la structure des ragas tout en laissant une grande place à l'improvisation. Le mot khyal veut d'ailleurs dire "imagination". Et c'est précisément cette dimension libre et imaginative qui permet au chant khyal de rester à part entière une musique contemporaine.
   PAF : 5/7 euros.
   Collectif artistique Jour et nuit culture, 61 rue Saint Charles, Paris 75015, M° Charles Michels.
   Renseignements : 06 47 59 87 14 / 06 70 30 43 18.

 Haut de page


Bharata Natyam dans le Midi

   La danseuse de Bharata Natyam Karen Anselme se produira à deux reprises début juin : le 1er juin, à 19h30, en Arles, à l'association Pause Yoga - 4, rue Barrême. Entrée 12 €. Renseignements et réservations au 04 90 47 17 22.
   Vous pourrez la retrouver le 2 juin à 21 heures, dans le cadre des rencontres Indiennes de Puyricard. Le spectacle aura lieu à l'Ecole de Yoga - 2245, avenue du Colonel Bellec. Entrée 13 et 10 €. Renseignements et réservations au 06 15 71 23 47.

Haut de page


Qawwali et bhajan à Guimet

Jeu concours : deux lots de deux entrées gratuites à gagner - tirage au sort parmi les bonnes réponses
(NB : merci de ne participer au jeu que si vous avez réellement l'intention et la possibilité de vous rendre à ces spectacles qui ont lieu à Paris, afin de ne pas pénaliser les personnes vraiment intéressées)

  Répondez à la question suivante par le formulaire ci-dessous : le bhajan est-il une forme de chant religieux pratiquée par : les hindous, les sikhs, les musulmans, les bouddhistes, les jains ?
   Fin du concours le 25 mai à midi.
   En partenariat avec La Nouvelle Revue de l'Inde.


Vendredi 1er juin à 20h30 à l'Auditorium Guimet

Zinedagui

Chants populaires du Rajasthan, qawwali et bhajan

 

Avec Amjad Ali Rana (chant, harmonium), Fady Zakar (vièle sindhi-sarangi, rabab afghan, herati dutar afghan, tambourag du Baloutchistan, flûtes doubles alghoza du Pakistan), Ioannis Kasaras (tamburag, sindhi-sarangi, rabab), Amjad Khan (tablas, chant).

 

Ayant voyagé au Rajasthan et au Kutch (Inde), terres aux couleurs ocres et chatoyantes, à la rencontre des musiciens populaires et pratiquant certains instruments de ces riches traditions musicales, c’est tout naturellement que le franco-libanais Fady Zakar crée l’ensemble Zinedagui. Le groupe interprète des qawwalis soufis, des bhajans hindous mais également des chants issus de la tradition populaire rajasthanie. Le répertoire est ainsi composé de morceaux festifs, de chants dévotionnels ainsi que de pièces d'inspiration personnelle jouées sur des instruments des régions voisines (Sindh pakistanais, Baloutchistan, Afghanistan). Loin des tendances folklorisantes, le style du groupe s'inscrit dans une esthétique de musique populaire où prime la rencontre des genres traditionnels.

« Des routes gitanes en Europe jusqu’aux déserts entre le Sindh pakistanais et le Rajasthan, en passant par l’Afrique du nord et le Moyen-Orient de mes aïeuls, il y a tant de terres que je voudrais fouler et de peuples que je souhaite rencontrer. Mais c’est d’abord du dedans que naît mon élan, mon souffle de vie. C’est bien là qu’il y a un monde à découvrir sans cesse.
L’autre et l’ailleurs sont un miroir. »
Fady Zakar

Cliquez sur le lien pour voir la vidéo

Renseignements, réservations : 01 40 73 88 18

ou auditorium@guimet.fr

Prix des places : 17 et 12 €
Auditorium Guimet 
Musée national des arts asiatiques, 
6 place d’Iéna 75116 Paris.

 

Haut de page


Nanban à la Réunion

   Nanban (Mon ami), en version originale sous-titrée en français, sera proposé gratuitement au public réunionnais par Tamij Sangam et Aanna Films, avec le soutien du Conseil Général. Deux séances auront lieu au Théâtre de Champ Fleuri (Saint-Denis), le samedi 26 mai, à 14 heures et 19 heures.
   Réservations et renseignements au 06 92 04 13 23 ou au 02 62 41 93 25. Accès gratuit, dans la mesure des places disponibles.

   Synopsis : Venkat, Senthil et Paari sont des amis. Après la fin des études, ils prennent chacun leur chemin. Un jour, Venkat décide de retrouver ses amis. Le chemin qu'il le mènera jusqu'à ses amis lui ravivera ses souvenirs d'un temps gravé à jamais dans son cœur. Mais ce n'est pas tout. Il y a du pain sur la planche.

   Voir aussi le site d'Aanna Films...

Haut de page


Chant et tabla dans le Tarn-et-Garonne

   La localité de Sérignac, dans le Tarn-et-Garon,ne, accueillera le mardi 22 mai à 20 heures un concert d'Indrani Mukherjee (chant) et Apurba Mukherjee (tabla).

   "De retour de leur tournée nord-américaine, nous avons l'honneur d'accueillir les musiciens indiens Indrani (Chant Khyal) et Apurba Mukherjee (Tabla) et organisons à l'occasion de leur passage dans la région un concert privé de musique classique hindoustanie (Inde du Nord) le mardi 22 mai 2012 à 20h.

Ils étaient déjà venus en 2006 à Beaumont de Lomagne.
   Ce concert intimiste sera  l'occasion  de découvrir la finesse de la musique classique hindoustanie, interprétée par un duo d'artistes internationaux, Apurba et Indrani Mukherjee, dépositaires de cet art, et d'apprécier pleinement ses nombreuses richesses ainsi que son patrimoine séculaire.
   Le concert, au prix de 10 euro, aura lieu sous une yourte mongole aux Granges 82500 Sérignac. UNIQUEMENT SUR RESERVATION.
   A partir de 18h30 vous pouvez venir avec votre pique-nique partager un moment convivial avant le concert
   Pour tout renseignement et réservation, vous pouvez nous joindre à tout moment au
06 88 15 12 39  /  05 63 20 75 22."

Haut de page


Qawwali à Bagnolet

   Après le succès de plusieurs projets et du partenariat avec le Centre Guy Toffoletti à Bagnolet, HaaN India vous donnes rendez-vous pour la 1ERE EDITION DE LA SOIREE QAWWALI. Un événement placé sous le thème de la découverte musicale du Nord de l'Inde et du Pakistan. Avec Shuaib Aftab Qawwal et Pandit Mukesh Sharma.

   Shuaib Aftab Qawwal, chanteur Qawwali et Soufi pour la musique dévotionnelle du Pakistan. C'est certainement le meilleur groupe de France. Dans la pure lignée du grand Maître Nusrat Fateh Ali Khan. Shuaib et son ensemble transportent leur auditoire dans une ascension sensorielle en quête du sublime.
   Pandit Mukesh Sharma, le Virtuose du Sarod, dont l'excellente réputation dépasse largement les frontières indiennes. Il représentera la musique de l'Inde du Nord. Il est le disciple du Maestro Ustad Amjad Ali Khan, sublime.
   Le mariage des 2 artistes fera de ce concert un moment immortel !

   Le tarif d'entrée à 5 € a été établi dans une optique de solidarité sociale pour sensibiliser tout le monde à l'Art Qawwali.
   Rendez vous le mardi 22 mai 2012 de 20h00 à 22h30 au Centre Guy Toffoletti – 43 rue Charles Delescluzes – Bagnolet.
   Contact : Kawalina, Directrice Artistique d'HaaN India : 06 75 70 73 91 – haanindia@gmail.com - https://www.facebook.com/kawalina

 Haut de page


Bansuri et tabla à Paris (7e)

   Guillaume Barraud (flûte bansuri) et Faruk Hussain (tabla) se produiront le samedi 12 mai 2012 à 19h00 au Centre de Recherches cultuelles Franco-Indien - 50, rue Vaneau, PARIS 7e.
   Réservation obligatoire au 01 45 48 04 64 ou  crcfi@club-internet.fr. Tarif unique : 15€.

 Haut de page


Soirée indienne
au Petit Théâtre du Bonheur

   CREATION D'ATELIER D'EVEIL A CHENNAI avec l'association présidée par OLIVIER MARTEAU en AOUT PROCHAIN (ILLAM TAMBI) et dans le cadre des échanges Franco-Indien.
CONCERT DE PRESENTATION  / VENEZ NOMBREUX !!!!
MARC BEHIN, GUILLAUME RENAUD  au PETIT THEATRE DU BONHEUR à PARIS
   Petit lieu magique, chargé de poésie et d’histoire, au sein de la butte de Montmartre, le «  Marc Béhin TRIO » musiciens chevronnés explorant constamment de nouveaux chemins dans l’improvisation musicale pose ses valises à Paris le VENDREDI 11 MAI à 22h pour une soirée « RAGA D’UN SOIR » invitant au voyage et la méditation.
   Marc Béhin aux guitares, Guillaume Renaud au Tabla, Mama Véro à la Tampora
   “aussi beau que l’Amour Marc Béhin promène sa musique dans les profondeurs exotiques et va rayonner de tous ses éclats dans le monde la musique » (Jimi M’Baye, compositeur de Youssou ‘n Dour).
VENDREDI 11 MAI à 22h
Petit Theâtre du Bonheur
6, rue Drevet 75018 PARIS (M° Abbesses)
Réservation obligatoire
theatredubonheur@gmail.com
ou au 0143240841
jazzbondassociation@wanadoo.fr
participation 5 et 10 €

 Haut de page


Musique hindoustanie à Nice


   De 14h00 à 18h00 : Expo Zen Attitude ouverte au Public !
   De 18h30 à 19h30 : Présentation : Des journées portes ouvertes "ESTHÉTIQUE ET BIEN ETRE" qui se dérouleront les 02 et 03 JUIN 2012 AU MUSEAAV !!!
   De 19h30 à 20h30 : Ouverture de la billetterie et COCKTAIL INDY

A 20H30 : Concert de Musique Classique d'Inde avec Nihar MEHTA (Instrument : Tabla) et Sandip CHATERJEE (Instrument : Santour). Date : Lundi 30 avril (Veille de jour férié) 
Lieu : Muséaav -
Musée Espace d’Art Actuel & Virtuel - 16 Bis Place Garibaldi Nice 06300.
Renseignements et Réservations : priscilla.robin@museaav.com (06 14 72 94 27)
Entrée : 15 euros Cocktail + Concert !

   Concert de Musique de L'inde du Nord Avec :
M. Sandip CHATERJEE - (Santour) 
M. Nihar MEHTA - (Tabla)
Sandip CHATTERJEE, d'origine de Calcutta en Inde, ville culturellement riche (arts, musique et littérature), Sandip est considéré comme l’un des joueurs de santour les plus prometteurs de l’Inde. 
Le Santour est un instrument persan introduit en Inde au XVe siècle, est doté d’approximativement 100 cordes. Connu comme le « Shata Tantri Veena », il est le parent proche du dulcimer anglo-saxon, du yangqin chinois et du cymbalum d’Europe centrale. Certains le considèrent même comme l’aïeul du piano. Ce n'est que très récemment qu'il a été intégré à la musique hindoustanie (L’inde du nord) , à titre d'instrument soliste, se cantonnant jusque-là au folklore et à la musique soufie dans la musique cachemirie.
   Cet instrument n’a jamais été présenté dans la région.
   Un duo d’exception à ne pas manquer avec Nihar MEHTA qui accompagne aux tablas les grands noms de la musique classique de l’Inde. 
Nihar MEHTA vient d'une des plus importantes familles de philosophes et de musiciens d'Ahmedabad (Gujerat). Son arrière grand-père Narmadashankar Mehta était un astrologue et philosophe très réputé en Inde ainsi que son grand-père Yashodhar Mehta. La famille a toujours été très active dans l'enseignement et la promotion de la musique classique en Inde notamment avec la création de l’école "SAPTAK SCHOOL OF MUSIC" d’Ahmedabad, et celle du plus grand festival de musique de l’Inde, le « SAPTAK FESTIVAL », qui a lieu du 1er au 13 janvier depuis 30 ans.
Depuis 2003, après avoir obtenu ses diplômes de commerce et d’avocat et formations dans la musique de l'inde et Yoga, s’installe en France, à Villefran30 AVRILche sur mer. Très vite, il réalise l’attrait qu’ont les européens pour la musique classique de l’Inde et la renommée déjà présente ici de l’Institut SAPTAK. 

 Haut de page


Toulouse danse le 29 avril...

   Évènement exceptionnel à Toulouse !
   A l'occasion de la Journée Internationale de la Danse, Les Portes de l'Inde s'ouvrent aux Danses du Monde !
   Cette journée accueillera des artistes très variés et des prestations très originales. Les différents artistes ont voulu jouer le jeu de la mixité : une danseuse de danse japonaise se produisant accompagnée d'une musicienne chinoise, une chanteuse/danseuse de flamenco accompagnée par un joueur de tablas, de la musique d’Inde du Nord (sitar), des danses sacrées indiennes, etc. et bien sûr, une bonne touche de Bollywood !!!...
   Noter aussi la présence du chanteur Rashmi Kant :
http://www.facebook.com/RashmiKantOfficiel.
   Inscriptions : lesportesinde@ymail.com ou sur la page facebook : DANSE à Toulouse 2012.

 Haut de page


Danse Kathak à Guimet

Jeu concours : deux lots de deux entrées gratuites à gagner - tirage au sort parmi les bonnes réponses
Fin du concours le jeudi 19 avril 2012 à midi.


Vendredi 27 et samedi 28 avril à 20h30
 
Isabelle Anna et Anuj Mishra
Danse kathak (gharana de Lucknow – Inde du nord)
Chorégraphies : Pt. Arjun Mishra
 
   Rajahs et sultans contribuèrent à ce que le kathak est aujourd'hui : un art de haut raffinement servi par des interprètes tant féminins que masculins dont le répertoire, d'une vaste richesse poétique (en sanscrit, hindi, ourdou et persan) est un hommage aux cultes de l'hindouisme et de l'islam. Le kathak actuel est ainsi une synthèse de deux sources : sacrée et séculière. Fidèles à leurs origines nomades, les gitans du Rajasthan laissèrent çà et là l'empreinte des caractéristiques du kathak sur le cours de leurs migrations jusqu'en Andalousie. Ce qui en transparaît dans la danse flamenca est aujourd'hui reconnu et exploité.
   Isabelle Anna s'inscrit comme l'une des rares interprètes françaises officiellement reconnues par le gouvernement indien. Diplômée depuis 2006 d'études supérieures de l'Académie Kathak Kendra, elle s'est produite dans les plus grandes villes de l'Inde et a participé à de nombreux festivals indiens et internationaux. Chorégraphe novatrice, le vocabulaire du kathak est l'idiome dont elle use sur des musiques diverses comme elle le ferait d'une langue qui lui est familière. Disciple de Pt Jaikishan Maharaj dont elle représente la tradition (Kalka-Bindadin de Lucknow) en France, elle a également suivi l'enseignement de Pt Arjun Mishra de Lucknow dont le style sera la base de son récital avec Anuj Mishra.
   Issu d'une famille de danseurs et de musiciens, disciple de son père et maître Pt Arjun Mishra, Anuj danse depuis l'âge de 4 ans. Enfant prodige, également formé à l'art du chant et du tabla, très tôt couronné de prestigieuses distinctions, ses récitals en Inde ne se comptent plus. Révélé en France depuis quelques années seulement, il se produisit d'abord dans des créations de groupe, pour Karine Saporta en 2006, puis pour Rukmini Chatterjee en 2008. En janvier 2010, il se produit en duo avec Isabelle Anna à Gaya. Agé seulement de 24 ans, sa première apparition en solo traditionnel avec son père Pt. Arjun Mishra et sa sœur Smriti en juin 2010 au Musée Guimet et la tournée qui suivit, révélèrent selon les propres termes d’Ashish Mohan Khokar « une nouvelle étoile du Kathak ». 
 
“Supremely graceful, what one admires was the curtailed use of footwork, the chakkars of different types..." Leela Venkataraman, New Delhi, The Hindu, Dec. 2009
 
 “The star of the show, the king of the festival… This wonder boy showed wonderful kathak and his performance will remain as the highlight of the year...” Ashish Mohan Khokar
 

Prix des places : 17 et 12 €

Réservations: auditorium@guimet.fr

01 40 73 88 18

 

avec le soutien de

Centre Mandapa / Kaleidans'scop

 Haut de page


Santour et tabla dans le 06

   Le 27 avril à 19h30, concert par Sandip Chatterjee, santour et Nihar Mehta, tabla organisé par le Centre culturel des Cèdres, la Médiathèque de Mouans-Sartoux et l’association Résonances Shuddha.
   Sandip CHATTERJEE, est considéré comme l’un des joueurs de santour les plus prometteurs de l’Inde. Instrument persan introduit en Inde au XVe siècle il est doté d’approximativement 100 cordes. Connu comme le « Shata Tantri Veena », il est le parent proche du dulcimer anglo-saxon, du yangqin chinois et du cymbalum d’Europe centrale. Certains le considèrent même comme l’aïeul du piano. Cet instrument n’a jamais été présenté dans la région. Un duo d’exception avec Nihar MEHTA qui accompagne aux tablas les grands noms de la musique classique de l’Inde.
   Showcase (gratuit): Mercredi 25 avril 17h à l'Aquarium (en partenariat avec Résonances Shunddha & la médiathèque).
   Concert : Vendredi 27 avril 19h30 au cinéma La Srada.

   Billetterie :
 Office du Tourisme de Mouans-Sartoux : Tarif réduit : - 12 ans : 8 € Tarif normal : 15 € - France Billet et Ticketnet: Tarif réduit : - 12 ans : 8 € Tarif normal : 15 € (+1.80 € de commission).

   Renseignements : Resonances Shuddha : 06.12.25.22.77  - Centre Culturel des Cèdres : 04.92.92.47.24  - Office du Tourisme : 04.93.75.75.16.

 Haut de page


DJ Ganesh au Lizard Lounge

   Soirée Save My Vinyl : samedi 21 avril 2012

   Après le succès de la soirée “Mix & Fun” retransmise en direct sur le net, DJ Ganesh revient dans un format plus académique en mixant sur vinyle. Pour cette soirée, plusieurs épreuves l’attendront : un mix à une seule platine, un limiteur ultra sensible, un public exigeant, des enchainements sous pression, etc. Rendez vous le 21 avril dans le cadre chic et underground du Lizard Lounge. Happy Hour jusqu’à 22h.
   Retransmission en direct live sur www.djganesh.fr

   Lizard Lounge - 18 rue du Bourg Tibourg 75004 Paris. Entrée libre 22h00-2h00.
   Ingrédients : Bollywood, Bhangra, Funk, Hip-hop, RnB, Dubstep, Ragga, DanceHall, Groove, Afrobeat,...

 Haut de page


Bienvenue à Kollywood : Aadukalam

   Dans le cadre de l'opération Bienvenue à Kollywood sera projeté, le 21 avril à 19h30, à la salle Le Mas (800, av. de l'Europe), au Mée-sur-Seine (77) le film tamoul Aadukalam, en présence du réalisateur Vetrimaaram.
   Synopsis : L’action se situe dans la banlieue d’une petite ville tamoule, dans laquelle, par tradition, on organise des combats de coqs.
   Petaikkaran et Rathnaswamy sont ennemis jurés, dans l'univers de ces combats, et cela, depuis près de 30 ans. Rathnaswamy, qui est à la fois un propriétaire terrien et un inspecteur de police, ne parvient pas à l'emporter, face à Petaikkaran. Il fait la promesse, à sa mère, malade, d'utiliser tous les moyens pour vaincre Petaikkaran. Le perdant devra quitter le monde des combats de coqs.
   Black et Durai, deux jeunes hommes,  font partie de l’équipe de Pettaikkaran. Le tournoi commence sur une mésentente : Black veut faire combattre un coq que Petaikkaran destinait à être tué. Ayant peur de la défaite, Petaikkaran, désormais âgé,  désavoue son protégé. C’est alors que les problèmes commencent…
   L’élève et son « mentor » ne s’entendent plus. L’emprise et la jalousie dominent leur relation…L’argent s’en mêle…puis la manipulation.
   Black arrivera-t-il à faire comprendre à Petaikkaran que son choix était le meilleur ? Petaikkaran arrivera-t-il à accepter son erreur de jugement, et à se rapprocher, à nouveau, de celui qu’il considère comme son fils ?
   Le combat est-il dans les arènes ou dans les coulisses ?
   Et qui, en sortira vainqueur ?

   Le film a reçu six récompenses aux National Film Awards (Inde), dont les prix du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur acteur pour Dhanush.
   Entrée gratuite ; renseignements au 06 14 83 07 34.

 Haut de page


Madhav - autour de Krishna

   Chloé Romero et l'association Natyamandir proposent le récital de danse Odissi intitulé Madhav - autour de Krishna.

- Le dimanche 4 mars 2011 à 17 heures au Centre André Malraux de Castelnau-le-lez (près de Montpellier).
Entrée 12 € (10 € en prévente)
Accès: 10 avenue de la Moutte. tram 2 arrêt La Galine.
Réservations et infos 06 88 01 80 06 natyamandir@gmail.com
- Le vendredi 20 avril
à 20h30 au Centre Mandapa, à Paris.
Entrée 13€50 (réduit 9 € et 6 €)
Accès: 6 rue Wurtz Paris 13ème. Métro ligne 6 arrêt Glacière
Réservations (conseillées): centremandapa@yahoo.fr
Renseignements 01 45 89 01 60.

Haut de page


Flûte et tabla à Nice

   Le dimanche 15 avril à 18 heures, le Salon est très heureux de recevoir pour la seconde fois le jeune virtuose du bansūrī (flûte traversière indienne) Rishab Prasanna. Héritier d'une grande famille de musiciens de Bénarès (Inde du Nord), il jouera en cette fin d'après-midi accompagné du tabliste Nihar Mehta
   Rishab Prasanna est le fils et disciple de Pandit Rajendra Prasanna, un des plus grands représentants de la lignée aujourd’hui. Il a débuté son apprentissage avec son oncle Pandit Ravi Prasanna qu’il l’a formé à la technique de la flûte et l’art du développement d’un rāga avant de poursuivre son éducation musicale avec son père, Pandit Rajendra Prasanna, qu’il l’a initié aux subtilités du style vocal (gayaki ang). 
   Issu d'une des plus importantes familles de philosophes et de musiciens d'Ahmedabad (Gujerat), Nihar Mehta accompagne régulièrement de grands artistes tels que Pt. Jasraj, Ustad Shahid Parvez, Pt.Ramesh Mishra, Pt Tarun Bhattacharya, Smt Manju Mehta, Krishna Mohan Bhatt, Kala Ramnath, Purbayan Chatterjee, Ustad Shaukat Hussain Khan, Shubhendra Rao. 
   La flûte bansūrī est étroitement liée à la mythologie hindoue en tant que flûte enchanteresse, symbole du Dieu Krishna. Elle est un thème récurrent dans la poésie et la dévotion krishnaïte, que l’on retrouve à travers les représentations iconographiques qui lui sont associées. 
   Considérée comme l’un des instruments les plus anciens de la tradition musicale indienne, la flûte bansūrī aurait servi de référence pour accorder la vīnā pendant la période védique (environ 1200 avant J.C), ayant occupé une place majeure pendant longtemps avant de disparaître comme instrument d’art et de cour sous l’invasion des Moghols (à partir du 12ème siècle). 
   Depuis le début du 20ème siècle, la bansūrī a retrouvé ses lettres de noblesse et fait partie des instruments solistes les plus joués sur la scène de la musique dite classique de l’Inde du Nord (ou hindustānī). 
   Évènement organisé par l'association Saptak India.
PAF : 10€
   Le Salon - 7 bis, rue des Combattants en Afrique du Nord, 06000 Nice, France – 09 81 47 05 72.

 Haut de page


Danse et repas à Marseille

   RYTHME ET TRADITION DE L’INDE - Danse Bharatanatyam par Nirmala et Patrick Gleyse.
   Ce spectacle a été présenté en Inde en février 2012 lors des échanges franco-indiens.
   Samedi 14 avril 2012 à 20 h 30 - Repas Indien à partir de 19 h.
   Au Centre Fissiaux – IFAC
2, avenue Maréchal Foch – 13004 Marseille
M° Cinq avenues – Longchamp.
   Réservation : 06 83 51 12 29

Haut de page


Spectacle à Marseille

   L'association Pure Méditation propose un spectacle de danse Bharata natyam par Kavita Reginald et la musique de Romain Mollard et Léo Vertunni. La soirée aura lieu le vendredi 13 avril à partir de 20h30, au 109, bd Longchamp à Marseille (1er arrondissement).
   Entrée 5€ - Renseignements au 06 86 57 17 06.

Haut de page


Cinéma indien en Guadeloupe

  

   PROJECTION PRIVEE : Rang de Basanti
Samedi 14 avril 2012, 16h00 (CGPLI, 53 Chemin-Neuf, Pointe-à-Pitre)

- 16h00 Présentation du film - 16h15 Projection : 1e partie - 17h15 Intermède - 17h25 Projection : 2e partie - 18h20 Echange autour du film - 18h40 cocktail. V.O. S/Titre : Français.

Haut de page


Musique indienne au Théâtre de la Ville
et au Théâtre des Abbesses
(Paris)

LE SAMEDI 10 MARS 2012 - 17H00 (Théâtre de la Ville)
PURBAYAN CHATTERJEE SITAR 
JAYANTHI KUMARESH VEENA 
INDE DU NORD, INDE DU SUD

UN DUO ENIVRANT POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE

   Ce jugalbandi met en relation les deux instruments à cordes pincées qui dominent l’art instrumental du Nord et du Sud: le sitar aérien et chatoyant face à la sobre et vénérable veena, bien plus ancienne. Les deux interprètes, issus de familles de grands musiciens, sont la fine fleur de leur génération. Entre leurs mains, ces grands luths s’affirment dans leur identité sonore pour échanger des phrases d’une intense émotion dans le développement des raga-s comme dans les improvisations rythmiques de haut vol.


LE SAMEDI 24 MARS 2012 - 17H00 (Théâtre des Abbesses)
S. SAKETHARAMAN CHANT CARNATIQUE 
INDE DU SUD

UN ESPOIR DU CHANT CARNATIQUE

   Saketharaman fait l’admiration des aficionados du chant carnatique, expression principale de la musique du Sud. Disciple du grand violoniste Lalgudi Jayaraman, il remporte à quinze ans le Premier Prix du concours de chant de All India Radio décerné pour l’an 2000 et reçoit en 2005 à Madras le Prix de la Music Academy du Meilleur Chanteur de moins de vingt-cinq ans. La solidité de son style éminemment classique et sa maturité qui rappellent les chanteurs d’antan en font l’un des interprètes qui compteront à l’avenir.


LE SAMEDI 14 AVRIL 2012 - 17H00 (Théâtre de la Ville)ARUNA SAYEERAM CHANT CARNATIQUE INDE DU SUD

DIVINE INSPIRATION

   Née à Bombay, à la frontière des deux mondes indiens – le Nord et le Sud – Aruna Sayeeram tient une place à part dans le chant carnatique d’Inde du Sud. Ancrée dans le plus grand classicisme, elle sait s’en éloigner pour s’ouvrir à d’autres cultures musicales et proposer une approche différente du raga. Auparavant « cygne noir parmi les cygnes blancs » comme elle se définissait elle-même, elle est reconnue aujourd’hui comme l’une des grandes dames du chant carnatique du Sud.


THÉÂTRE DE LA VILLE
2, Place du Châtelet - PARIS 4 
THÉÂTRE DES ABBESSES
31, rue des Abbesses - PARIS 18
LOCATION 01.42.74.22.77
ADMINISTRATION 01.48.87.54.42
Site : http://www.theatredelaville-paris.com

 Haut de page


Marionnettes yakshagana
au Festival de l'Imaginaire

   Marionnettes yakshagana, avec la Troupe d’Upinakudru, dirigée par Bhasker Kamath : vendredi 6 et samedi 7 avril à 20h30, dimanche 8 et lundi 9 avril à 17h. Maison des Cultures du Monde - 101 Boulevard Raspail 75006 Paris - M° Saint-Placide / Notre-Dame des Champs. Plein tarif : 21 euros. Tarif abonnés : 15 euros. Tarif réduit : 11 euros.

   En 1977, lors de l’uns de leurs nombreux voyages en Inde, Françoise Gründ et Cherif Khaznadar, fondateurs de la Maison des Cultures du Monde, apprennent qu’il existe à Uppinakudru, petit village de l’état du Karnataka, une troupe de marionnettes absolument unique, dernière représentante de l’art du yakshagana gombeyata.
   Cette troupe est celle de la famille Kamath qui, depuis le XVIIe siècle, n’a eu de cesse de transmettre ses marionnettes et ses techniques de jeu, génération après génération.
   Au moment où Françoise Gründ et Cherif Khaznadar se rendent à Uppinakudru, Koga Kamath, en proie à de grandes difficultés financières, vient de céder l’ensemble de ses marionnettes à un musée de Delhi. Par bonheur, il reste au vieil homme deux marionnettes qui, ébréchées, n’ont pas été retenues par le musée.
   Chérif Khaznadar raconte : « Quelques villageois s’installèrent avec un harmonium et des percussions (…) et Kogga Kamath nous joua avec ses deux marionnettes éclopées et rescapées une scène de quelques minutes. Quelle merveille, quel enchantement ! Jamais nous n’avions vu en Inde de marionnettes aussi belles, aussi bien manipulées, aussi vivantes, et pourtant elles avaient pratiquement disparu. »
   Cherif Khaznadar et Françoise Gründ décident de tout faire pour que Kogga Kamath remonte son théâtre de marionnettes et vienne le présenter en France.
   A force de volonté, en 1978 c’est en fait une véritable tournée européenne qui est organisée. Partout, les spectateurs sont émerveillés. Et de retour en Inde, le yakshagana gombeyata bénéficie enfin de la reconnaissance qui lui manquait tant. La troupe allait pouvoir survivre et continuer de porter ce patrimoine exceptionnel.
   Kogga Kamath nous a quittés il y a quelques années, mais son fils Bhasker et ses disciples continuent de faire vivre le yakshagana gombeyata. Avec une grâce et une virtuosité étonnantes, les marionnettes dansent sur la scène au rythme des tambours, sautent à cheval, volent dans les airs et combattent à l’épée ou à la lance. Un spectacle truculent, plein d’humour et de poésie que la passion de la famille Kamath, aidée par la Maison des Cultures du Monde, a réussi à sauver de l’oubli.

   Découvrir le site de la troupe : www.yakshaganapuppets.com

 Haut de page


Concerts privés dans le Nord

   Guillaume Renaud (tabla) et Julien Debove (violon) associés au sitariste Nicolas Delaigue, élève d’Indrajit Banerjee et Shahid Parvez se produiront pour deux concerts privés, le vendredi 6 avril à Orchies - 6, rue Charles Flon, et le samedi 7 avril à Lille - 61, rue Jean sans Peur. Les deux concerts ont lieu à 20 heures et le nombre de places est limité à trente.
   Renseignements : 06 75 71 76 59 ou ragasanga@yahoo.fr.

Haut de page


Spectacle Fusion Création

   Création avec trois danseurs de danses différentes sur des musiques de Vivaldi, musique africaine, musique indienne : arriver à se retrouver, à se rejoindre par la musicalité et le rythme ; comment des gens d'horizons, de cultures différentes, d'origines différentes font connaissance de l'autre par la musique. Avec notamment la danseuse de Bharata natyam Manjula.
   Le jeudi 5 avril, 20h30,à l'espace Jemmapes (Paris Xe). Réservations au 01 48 03 11 09.

 Haut de page


Danse Odissi dans le 13e

   Srinwanti Chakrabarti se produira avec ses élèves au Stadium, 66, Avenue d’Ivry 75013 Paris, le 31 mars de 19 heures à 22 heures.
   Au programme de ce récital de danse Odissi, Mangalacharan "Namami Vighnarajatam", un morceau de dévotion à l'adresse du dieu Ganesh, et et Basant Pallavi, morceau de danse pure.

 Haut de page


Holi à Marseille

   La cité phocéenne célèbrera la fête des couleurs le 31 mars à partir de 15 heures, à la Salle Polyvalente de la Maison des Sports de Bonneveine, dans le 8ème arrondissement, Place Louis Bonnefon.
   Au programme : le duo Saaj (sitar et table), un spectacle de danse, un goûter pour les enfants et le jeu des couleurs...
   Entrée à 12, 8 et 4€.
   Renseignements et réservations : 04 91 44 44 62 ou ccitmarseille@free.fr.

 Haut de page


Midi-Pyrénées :
ballets d'inspiration indienne

Lire notre interview de Christine Teyssier

   Christine Teyssier, danseuse toulousaine, soliste de Béjart, propose un spectacle de ballets classique et néoclassique d'inspiration indienne, en deux parties : tout d'abord des extraits de La Bayadère (chorégraphie de Marius Petipa, musique de Léon Minkus), puis le ballet Nirvana, ou la fabuleuse histoire de la déesse tigre...
   Extrait du dossier de presse au sujet de Nirvana : "
Dans un paisible village du nord de l'Inde, la déesse Budhi Pallien descends parfois sur terre, à l'Autel qui lui est consacré où le Maharaja, les princes et les villageois viennent déposer des offrandes. Le regard de la déesse se pose sur le prince Vikram, elle se métamorphose en une modeste paysanne et accroche son cœur à jamais. Mais la Maharani, mère du prince, lui interdit de la revoir. La passion prends alors le dessus, la déesse devient tigresse..!
   Ce spectacle « Nirvana » chorégraphié sur le thème de l'Inde, aux trésors culturels millénaires ravira le cœur et l'âme des spectateurs. Les amoureux des spectacles vivants seront séduits. Un voyage à vivre seul ou en famille."

   Le mardi 20 mars à Saint Orens (31) - SALLE ALTIGONE à 20 h 30 - Prix des Places de 9 à 25 € - Locations www.ballets-christineteyssier.com et points habituels ( Jauge Salle 562 places )
   Le jeudi 29 mars à Cahors (46) - AUDITORIUM ( Place des consuls ) à 20 h 30 - Prix des Places de 9 à 20 € - Locations www.ballets-christineteyssier.com et points habituels ( Jauge Salle 300 places ). Billetterie à Cahors OFFICE DU TOURISME
  
Choréraphies / Choré-auteur : Christine Teyssier

   Contact : 09 52 93 96 05.

 
La Bayadère Toulouse et Nirvana la déesse tigre... par pestacle

Haut de page


Desert Slide en tournée

   Pandit Vishwa Mohan Bhatt avec l'ensemble Divana se produiront en France pour leur spectacle Desert Slide :
- Le jeudi 15 mars à Strasbourg -
Espace culturel Django Reinhardt  - 4 impasse Kiefer, Strasbourg-Neuhof - tél :03 88 79 86 64 - Tram C terminus Rodolphe Reuss.
- Le vendredi 16 mars à 21 heures, au théâtre municipal de Rezé, dans le cadre du festival Les Instants du Monde - Renseignements : L’arc - 24 rue de la Balinière - 44 400 Rezé  - 02 51 70 78 00. Site : http://www.larcareze.fr.
- Le mardi 20 mars à 20 heures au Havre sur la scène nationale Le Volcan -
Avenue Lucien Corbeaux  76600 Le Havre - 02 35 19 10 20. Site : http://www.levolcan.com/v2.


Vishwa Mohan Bhatt, Mohan Veena
Prithviraj Suresh Mishra, tablas
Anwar Khan Manganiar, chant
Gazi Khan Barna, kartâl
Feiruz Khan Manghaniyar, dholak
Ghewar Khan Manghaniyar, kamanchiya

 « La musique est le langage de Dieu, créé pour le bien de l'humanité. Pour moi, la musique est le moyen de dialoguer avec Dieu. »
Vishwa Mohan Bhatt

L'EXALTATION D'UNE RENCONTRE

Vision du désert : les circonvolutions de la mohan veena s'allient aux harmonies vocales d'Anwar Khan Manghaniyar, dans une sorte de long travelling à travers l'immensité du désert.
   Pandit Vishwa Mohan Bhatt, virtuose de la Mohan Veena, natif du Rajasthan, s’associe pour ce projet à ses compatriotes gitans de Divana dans l’exaltation d’un concert flamboyant qui mêle art savant hindoustani et traditions populaires du désert, chants sacrés et profanes ancestraux. La voix « sinueuse et torride » d’Anwar Khan, rythmée par le jeu spectaculaire des percussions et castagnettes, porte avec force et grâce ce répertoire. « Entre les glissandi aériens de la mohan veena et le lyrisme chatoyant des gitans, a-ton écrit, il découle de cette rencontre une musique lumineuse et puissante »(Mondomix).
   Pandit Vishwa Mohan Bhatt revendique sa filiation avec Tansen, maître de musique à la cour d'Akbar au XVIe siècle. Mais cela ne l'empêche nullement de se faire inventeur, à la façon de Pandit Ravi Shankar dont il fut le premier disciple ou de son confrère Pandit Debashish Bhattacharya avec lequel il partage un même amour de la slide guitare. La création de la mohan veena, cet instrument du divin à la fois guitare et sitar, qui emprunte aussi sarod et à laquelle il rajoutera 14 cordes supplémentaires pour en accroître le potentiel, autorise ainsi des sons bluesy et hawaïens, et oblige à s'aventurer au-delà des techniques de jeu traditionnelles, déjà fascinantes. Vishwa Mohan, littéralement « le charmeur du monde », remporte en 1994 les Grammy Award avec Ry Cooder, pour son album « A Meeting by the River », dans lequel il se révèle être non seulement excellent dans l’improvisation mais aussi dans la composition. Il a travaillé également avec Taj Mahal et Simon Shaheen.
   L'ensemble DIVANA est formé de musiciens et poètes “manghaniyar” et “langa” du désert, princiers, charmeurs, insolents de beauté et de virtuosité. Ces musiciens possèdent la majesté de leur environnement : le Rajasthan (mot sanskrit signifiant "Pays des princes"), qui s'étend du désert du Thar à l’Ouest, aux plateaux du Deccan à l’Est et dont les anciennes forteresses en hauteur rappellent l'époque où cette province était parsemée de petits états princiers.
   L’art des manghaniyar et des langa serpente entre tradition savante et populaire. Leur répertoire se compose essentiellement de bhajan, ces chants dévotionnels à Krishna à travers l'épopée de Mira Baï la jeune princesse qui donna sa vie à l’incarnation de Vishnou. Par la transmission de leur art, les musiciens langa et manghaniyar ont maintenu les vestiges d'un art chevaleresque, religieux et gestuel.
   Ainsi, ils interprètent des mota gît à la forme élaborée, plus classique et plus technique comprenant une introduction poétique (doha) dans laquelle la voix peut s’étirer dans un véritable énoncé poétique. L'intensité de leur chant est renforcée par un duo rythmique d’une rare précision grâce aux kartâl (deux plaquettes de bois tenues librement dans la main) et au dholak, tambour à double membrane.
   Depuis 25 ans, les talentueux artistes de DIVANA ont présenté des concerts prestigieux dans différents dans différents festivals dédiés aux gitans : leur premier concert fut donné à Florence en 1991 dans le cadre du festival "Musica Populi", puis à l'Opéra Garnier de Paris en 1992 dans le cadre du festival "Paris, Quartier d'Eté", suivi par la “Route des Nomades” dans la cadre du festival de Montpellier "Printemps des Comediens" en 1993, "La route des gitans" à la Villette en 1994 et finalement au festival International de Musique à Lucerne en 1995. Ils ont aussi participé à la soirée "Du Sitar à la Guitare" conçue par Ravi Shankar and Yehudi Menuhin à Bruxelles en 1995 et ont joué pendant une semaine à l'Opéra de Sydney Opera en Janvier 1997.
Ils ont aussi participé à la musique du film Latcho Drom produit par Tony Gatlif en 1992, et dans la programmation "De père à Fils" présenté au "Théâtre du Soleil" en 1992, et dans le spectacle Chimère, une création du célèbre cirque équestre français Zingaro, créé par le directeur Bartabas en 1994.

 Haut de page


Indira et les filles de l'eau

   INDIRA et les filles de l'Eau - Samedi 21 janvier 2012, 18h au Théâtre de la Reine Blanche (Paris 18e) et dimanche 18 mars à 15h.
  
Un spectacle Bollywood engagé autours de la question des femmes et de l'eau.
   Avec plus de 20 artistes sur scène, de vrais décors, des chorégraphies uniques, des innovations techniques originales et une très belle histoire !

Préambule :
Ici vous n’aurez pas une succession décousue de chorégraphies à l’eau de rose. Oui bien sûre les couleurs, la musique, la danse et même les odeurs sont au programme… Néanmoins chaque geste, chaque mot, chaque regard est pesé en fonction d’un scénario fort contemporain, qui reprends tout autant les grands paradoxes de l’Inde que ses forces : la condition des femmes, la démocratie, la charge de l’eau, la pauvreté, l’exclusion, l’unité dans la diversité, la force des religions et de la foi, le folklore, la débrouille, la dot et les rapports conflictuels avec la belle famille, l’ouverture sur le monde, l’immensité des potentialités, etc. Tout ce qui nous fascine et rebelle quand on pense à l’Inde.

Résumé de l’histoire :
A travers l’histoire d’une jeune mère de famille issue d’un milieu aisé (caste des Brahmanes) et qui doit faire face et à un deuil difficile (celui de son époux), on découvre la déchéance social et économique d’une femme qui n’existe plus si elle n’est plus la femme de, la fille de, la belle-fille de…
Heureusement cette héroïne des temps modernes va réussir à se redresser, non pas grâce à la réussite économique mais au travers de ses engagements. En effet, recueillie par sa propre femme de ménage, évidemment issue, elle, d’une basse caste et résidente dans un bidonville de la capitale. Indira va se battre pour changer les mentalités  parfois archaïques de  cette communauté. Elle va user de sa formation de base (Ingénieure en environnement) pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Location :
Théâtre de la Reine Blanche 01 40 05 08 98
FNAC 0892 68 36 22 (0,34€/min) - 
www.fnac.com
association_said@yahoo.fr - 06 87 64 34 96

Haut de page


Danse Odissi en Gironde

   L'association Ganapati présente la danseuse Srinwanti Chakrabarti, dans un spectacle de danse Odissi, une des formes classiques de danse de l'Inde, le jeudi 15 mars, à 20h30 à la salle Georges Brassens à Léognan (33850). Srinwanti, originaire de Calcutta où elle dirige un centre de danse est une artiste internationale reconnue. Elle est actuellement installée à Paris où elle enseigne cette danse...

   L'association Ganapati, constituée d'amis et de connaisseurs de l'Inde, œuvre à la promotion de la culture indienne, classique ou contemporaine, à travers spectacles, concerts, conférences et autres activités.

Tarif 15€, 13€ adhérents, 
10 € étudiants, demandeurs d'emploi et groupes, (10 personnes)
Renseignements et réservations à ganapafr@yahoo.fr ou 06 61 90 70 85.
Centre Culturel Georges Brassens
13 Rue du 19 mars 1962 - 33850 Léognan.

Le site de l'artiste : http://www.srinwanti.com

 Haut de page


Saswat Joshi

Jeu concours : deux lots de deux entrées gratuites à gagner pour le récital de Saswat Joshi - tirage au sort parmi les bonnes réponses

   Concours terminé le 23 février à midi.


Vendredi 2 et samedi 3 mars à 20h30

Saswat Joshi
Danse odissi (Inde du nord-est)
Accompagné par Guru Suramani Ramesh Chandra Das (violon), Guru Budhhanath Swain (pakhawaj), Guru Binod Bihari Panda (chant)
 
   Saswat Joshi est une étoile de l’odissi (la danse classique de l’Etat d’Orissa), mais aussi un chorégraphe et professeur reconnu.
   Natif de Tililagarh, ses parents ont encouragé ses dons naturels en le plaçant, très jeune, auprès des maîtres Shantanu Behera et Prashant Pattanaik. Il obtient par la suite ses diplômes de danse avec la médaille d’or à Sangeet Mahavidyalaya (Université de Chandigarh) en 2003, et à Bangiya Sanskrutik Sansad en 2005.
   Très vite, Saswat s’est dévoué aux rythmes de la danse qui sont devenus les vibrations de sa vie. Il s’est produit dans le monde entier, et a aussi animé de nombreux ateliers sur l’odissi en Corée du sud, Europe, Italie et au Japon.
   Amoureux de la perfection, Saswat est renommé pour l’émotion qu’il transmet sur scène, ses expressions et sa maîtrise parfaite de la technique. 
   Il a fondé Lasyakala Dance Vision à Bhubaneswar où il enseigne la danse odissi aux jeunes talents de l’Orissa ainsi qu’aux étrangers curieux. Il organise aussi, chaque année, le festival Aekalavya en hommage au concept guru shishya parampara (la transmission maître-disciple dans la danse classique indienne). Il est lui-même disciple de la grande danseuse Padmashree Dr. Ileana Citaristi avec laquelle il a souvent dansé en duo.
   Depuis 2000, Saswat Joshi a intégré le centre de recherche sur la danse odissi à Bhubaneswar, la capitale de l’Orissa.
   Un virtuose de l’une des plus douces et sensuelles danses de l’Inde…

Renseignements, réservations : 01 40 73 88 18 ou auditorium@guimet.fr
Prix des places : 17 et 12 €

 Haut de page


Duo de sitar à Montreuil

   Amanat Ali Kawa et Imran Khan Foga se produiront le dimanche 12 février à 14 heures à la Salle Casa Poblano (15, rue Lavoisier à Montreuil - métro Robespierre), pour un jugalbandi (duo) de sitar.
  
Le jugalbandi est un duo où deux solistes effacent leur ego, s’écoutent et se répondent.
   Originaires de Jaipur (Rajasthan, Inde), Amanat Ali Kawa et Imran Khan Foga  sont  les dignes descendants d’une légendaire famille de musiciens. Amanat Ali Kawa, le  maître, a initié son neveu, Imran Khan Foga, à la musique classique dans la tradition de la Jaipur Gharana et de l’Etawah Gharana, représentée aujourd’hui par Ustad Shahid Parvez Khan.  Parallèlement à leur carrière de solistes, ils se retrouvent au sein du  groupe de musique de cour du Rajasthan, Badeli,  avec lequel ils ont participé à de nombreux concerts et festivals, en Inde ou en Europe.

   Renseignements et réservations au 06 29 90 91 25.

Haut de page


Meenakshi Srinivasan

Jeu concours : deux lots de deux entrées gratuites à gagner - tirage au sort parmi les bonnes réponses

Fin du concours le 2 février à midi.
Les gagnants :
- Foucauld P., de Meudon.
- Jean-Luc C., de Villeneuve-le-Garenne

Vendredi 10 février et samedi 11 février à 20h30

Meenakshi Srinivasan
Danse bharata natyam (Inde du sud)
Accompagnée par Jayashree Ramanathan (nattuvangam), Debur S. Srivathsa (chant), V. Vedakrishnaram (mridangam), Kalaiarasan Ramanathan (violon)

   Meenakshi Srinivasan est l’une des étoiles montantes du bharata natyam ; elle a connu, en quelques années, une ascension fulgurante. La beauté et la grâce de ses gestes, la pureté de sa technique et son exceptionnelle expressivité la démarquent des autres danseuses de sa génération. Très dynamique sur scène, Meenakshi instaure très vite une communication fusionnelle avec son public, lui transmettant sa passion et son dévouement pour son art.
   Meenakshi a commencé son apprentissage auprès de Shri Venkatachalapathy de l’école Kalakshetra, puis l’a poursuivi, pendant près de dix ans, auprès d’Alarmel Valli, l’une des plus grandes vedettes du bharata natyam. La proximité avec ces grands maîtres lui a permis d’acquérir non seulement une technique remarquable, mais aussi de se forger une interprétation très personnelle, riche d’une étonnante créativité.
   Depuis ses jeunes débuts à Chennai en 1993, Meenakshi s’est produite dans les plus prestigieux festivals de l’Inde, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.
   Elle a reçu le prestigieux prix Natya Vipanchee.
   Artiste à la maîtrise parfaite, elle impose aujourd’hui sa propre inspiration, et interprète des thèmes contemporains en utilisant le vocabulaire traditionnel du bharata natyam. Sa chorégraphie Ritugana, montré pour la première fois au Théâtre Esplanade de Singapour en 2004, a obtenu un énorme succès.
   Signalons que Meenakshi, créatrice à part entière, est aussi une architecte renommée…
   Un concentré de talents !

 
Prix des places : 17 et 12 €

AUDITORIUM GUIMET
Musée national des arts asiatiques
6, place d’Iéna – 75016 Paris
Renseignements, réservations :
01 40 73 88 18 ou
auditorium@guimet.fr
www.guimet.fr
Téléchargez le programme de l’auditorium sur : http://www.guimet.fr/Telechargez-le-programme

Haut de page


Sur les pas de l'Inde

   A Gardanne (13) le 9 février à 10 h et 14 h 30, Nirmala et Patrick Gleyse vous proposent un spectacle jeune public de chants et danses de l'Inde du sud, conçu et réalisé par Nirmala Gleyse (danse Bharatanatyam), Audrey Premkumar (Chant Carnatique), Guillaume Barraud (flûte hindoustanie), Latif Ahmed Khan (tablas). Son titre : La Guirlande des 7 notes.
   Des cinq visages de Shiva sont issues les notes de musique... A travers des textes très anciens de Muthuswamy Dikshitar et Thyagaraja, chantés par Audrey Prem Kumar, vous découvrirez un système musical étonnant, où dieux et déesses sont "mis en danse" et interprétés par Nirmala.
   Le spectacle sera donné au cinéma 3 Casino - 11, cours Forbin - 13120 Gardanne.
   Le lendemain, 10 février, à 20h30 en ce même lieu, Nirmala et Patrick Gleyse en compagnie du comédien Jean-Pascal Mouthier interprèteront le spectacle tout public Sur les pas de l'Inde. "Dans cette création - danse indienne et indo-contemporaine, les danseurs et le comédien conduisent le spectateur vers l'âme de l'Inde, tantôt traditionnelle, tantôt moderne, mais toujours colorée, rythmée, et riche en symboles. Les danses, tels des tableaux, soulignent ces différents aspects évoqués par les musiques du Nord et du Sud de l'Inde et des instruments et chants de l'Inde aux mille ragas, chacun témoin d'une émotion universelle."

   Réservation au 04 42 65 77 00.

 Haut de page


Cinéma indien
en province

   Nanban (Mon Pote). Le 9 février à 19h20 au Pathé Madeleine à Marseille et à Lyon au Pathé Vaise, le 10 février à 20 heures.
   Synopsis : Venkat, Senthil et Paari sont des amis. Après la fin des études, ils prennent chacun leur chemin. Un jour, Venkat décide de retrouver ses amis. Le chemin qu'il le mènera jusqu'à ses amis lui ravivera ses souvenirs d'un temps gravé à jamais dans son cœur. Mais ce n'est pas tout. Il y a du pain sur la planche.

   Toutes informations pratiques sur le site d'Aanna Films...

Haut de page


Samgama rescòntre

   ... Quand la danse Bharata natyam rencontre notamment la chanson occitane...
   Armelle Choquard vous invite à ce récital dans le cadre des Rencontres Indiennes de Puyricard (Bouches-du-Rhône), le samedi 4 février à 21 heures, à l'Ecole de Yoga, 2245, avenue du colonel Bellec.
   Renseignements et réservations au 06 15 71 23 47.

 Haut de page


Marionnettes du Rajasthan

Découvrez notre interview de Zazie Hayoun

      Le Kathputli, art des marionnettes indiennes, est né au VIIIe siècle de la nécessité de distraire le prince Vikramadiya. Depuis, les maîtres marionnettistes se transmettent leurs secrets de père en fils. Le spectacle présente la particularité de mêler cette tradition avec celle de la danse indienne, dans un univers poétique véritablement enchanteur.
   La première partie se déroule dans un petit village indien et raconte des scènes de la vie quotidienne à travers des personnages pittoresques (le marchand, le tailleur, le porteur d’eau…). La deuxième nous transporte dans la cour de l’empereur Akbar, pour un festin durant lequel se déroulent plusieurs attractions : le charmeur de serpent, un acrobate qui jongle avec des torches enflammées, un dompteur d’éléphant… 

Du 11 au 29 janvier : Mercredi et dimanche : 15h / Vendredi et Samedi : 19h / Jeudi : 10h et 14h - représentations scolaires
Mise en scène : Zazie Hayoun
Collaboration : François Grosjean
Construction des Marionnettes : Puran Bhat
Avec : Vijay Bhat, Sikandar Khan, Vijay Laxmi, Zazie Hayoun, Ishwar Mathur, Lala Bha.
Lieu : Le Grand Parquet ! 20 bis, rue du Département 75018 Paris. Renseignements et réservation : 01 40 05 01 50 - billetterie@legrandparquet.net

Extraits de presse :
« On écarquille les yeux comme devant un mirage » Aden Le Monde
« De 2 à 112 ans, on est emporté par ce spectacle » Marianne
« 400 spectateurs de tous âges font un triomphe à la compagnie » Libération
« Un spectacle enchanteur » l’Express
« Spectacle inoubliable » Le Parisien

Attention ! tarifs particuliers pour ce spectacle
• Plein tarif : 16 € • Tarif réduit : 12 € • Tarif enfant, étudiant < 26 ans : 8 € • Carte RSA : 3 € • Pass 3 spectacles : 30 €


Cette action est inscrite dans le "Parcours enfance & jeunesse" initié par le Théâtre de la Ville en partenariat avec d'autres  structures parisiennes : le Centquatre, le Théâtre Monfort, La Gaîté Lyrique, le Grand Parquet, la Cité Internationale.

Haut de page


Sabir Khan et Prabhu Edouard

Vendredi 27 janvier 2012 à 20h30
Sabir Khan et Prabhu Edouard
Sarangi et tabla (Inde du nord)

   Considéré comme l’un des instruments les plus proches de la voix humaine, le sarangi signifie littéralement « cent couleurs » ou « cent humeurs » parce que son jeu très particulier permet de suivre précisément des variations de sons infimes. Il se compose d’une caisse de résonnance recouverte d’une peau de chèvre et d’une quarantaine de cordes métalliques qui résonnent lorsque l’archet frotte les trois principales cordes en boyau de chèvre épais. La main gauche parcourt ces trois cordes en y faisant glisser le dos des ongles pour les bloquer, et non en appuyant sur elles avec le bout des doigts comme au violon.
   Très présent dans le folklore du Rajasthan, mais aussi dans les musiques populaires des villages de l’Inde entière, il accompagnait à l’origine le chanteur. Aujourd’hui, il est heureusement reconnu en tant qu’instrument solo.
  
Sabir Khan, né à Jodhpur au Rajasthan, appartient à la Sikar Gharana et représente la 9ème génération de sarangistes. Il reçoit l’enseignement de son grand-père Ustad Gulab Khan, de son oncle Ustad Nasir Khan, puis plus tard de son père le célèbre Ustad Sultan Khan, avec qui il vient d’enregistrer un album intitulé « The Legacy » (« La transmission »). Il a joué dans les salles et les festivals du monde entier, avec notamment Zakir Hussain, Anindo Chatterjee, Kumar Bose…
  
Parallèlement à sa carrière de musicien classique, il compose ses propres albums et joue aussi souvent dans la bande-son de blockbusters de Bollywood, dont Jodhaa Akbar. Il a également participé à l’enregistrement des albums des deux grandes chanteuses Lata Mangeshkar et Asha Bhosle.
   Prabhu Edouard, qui figure parmi les rares spécialistes du tabla en Europe, est l’un des joueurs les plus éclectiques de sa génération.
Musicien traditionnel accompli, ce virtuose est l’un des disciples émérites du célèbre maestro Pandit Shankar Ghosh. Il a accompagné les plus grands noms de la musique et de la danse indiennes, dont Hariprasad Chaurasia, Laxmi Shankar, V.G. Jog, Ashish Khan, Sabri Khan, T.V.Gopalakrishnan, T.Vishwanathan, Shashank, Smt. Rohini Bhate, Rajendra Gangani, Astad Debu…
Musicien nomade et expérimentateur passionné, il a aussi joué ou enregistré en compagnie de nombreux musiciens de jazz dont David Liebman, Marc Ducret, Nguyen Lê, Magic Malik, Didier Malherbe... Ses percussions ont également résonné aux côtés de personnalités telles que Maurice Béjart, Jordi Savall, J.-P. Drouet, Saïd Chraïbi, Jamchid Chemirani, Pierre Bernard, Mario Laghina, Moriba Koïta, Kudsi Erguner …
Il a fondé la première formation internationale de percussion créée à Calcutta et réalisé l’album « Ka » de la chanteuse Seheno ; album pour lequel il a créé le premier coffret CD écologique fabriqué en Inde.
Concertiste plébiscité, Prabhu est aussi un pédagogue recherché qui se consacre à la transmission de son art au cours de séminaires et master–classes internationaux.
   Une rare rencontre avec l’un des instruments indiens les plus difficiles et émouvants…

AUDITORIUM GUIMET
Musée national des arts asiatiques
6, place d’Iéna – 75016 Paris
Renseignements, réservations :
01 40 73 88 18 ou
auditorium@guimet.fr
www.guimet.fr
Téléchargez le programme de l’auditorium sur : http://www.guimet.fr/Telechargez-le-programme
Prix des places : Plein tarif 17 € ou tarif réduit 12 € pour les membres de la Société des Amis du Musée Guimet, les demandeurs d’emploi, les moins de 26 ans et les groupes de dix personnes.

Haut de page


Cinéma indien
au Gaumont Stade de France

   Nanban (Mon Pote). A partir du 12 janvier. Synopsis : Venkat, Senthil et Paari sont des amis. Après la fin des études, ils prennent chacun leur chemin. Un jour, Venkat décide de retrouver ses amis. Le chemin qu'il le mènera jusqu'à ses amis lui ravivera ses souvenirs d'un temps gravé à jamais dans son cœur. Mais ce n'est pas tout. Il y a du pain sur la planche.

   Toutes informations pratiques sur le site d'Aanna Films...

Haut de page


Danse indienne à Marseille

   « SUR LES PAS DE L’INDE »
Création de Danse indienne et indo-contemporaine
Par Nirmala et Patrick Gleyse
Avec la participation de Jean-Pascal Mouthier, comédien

Le 21 janvier 2012 à 20 h 30

A la Cité des Associations
93, la Canebière – 13001 Marseille

Réservation : 04 91 44 44 62 ou 06 83 51 12 29

Haut de page


Danse Kathak à Nantes

   Pour fêter PONGAL, la fête des moissons et Nouvel an TAMIL, MENKALI invite Isabelle ANNA, danseuse et chorégraphe reconnue en France et en Inde qui nous fait le plaisir de son magnifique spectacle pour la première fois à Nantes. Samedi 14 janvier à l'Espace Cosmopolis.

Venez nombreux partager la magie de cette danse traditionnelle d'Inde du nord.

Tarifs : 10/8/5 euros

Renseignements et réservations au 06.18.25.75.80 ouassomenkali@yahoo.com

Haut de page


Les trois violons du monde

Vendredi 13 janvier 2012 à 20h30
Les trois violons du monde
Mathias Duplessy (guitares - France),
Guo Gan (erhu - Chine),
Sabir Khan (sarangi - Inde),
Naranbaatar Purevdorj (morin khuur et chant - Mongolie).

   Musicien multi-instrumentiste, compositeur de musiques de films, Mathias Duplessy est présent sur les scènes internationales de musiques du monde et de jazz. Il sait fédérer des musiciens parmi les plus talentueux, puis compose, enregistre et produit ces rencontres musicales improbables et inoubliables. En 2009, il imagine une rencontre entre 3 vièles asiatiques, jouées par de jeunes virtuoses capables de faire le lien entre maîtrise d’une tradition héritée et modernité.
  
Guo Gan est le fils de Guo Junming, célèbre joueur d’erhu qui signifie littéralement « instrument barbare à deux cordes ». Lauréat de nombreux prix de musique traditionnelle en Chine, il a enregistré de nombreux albums et musiques de films, et joue dans les plus prestigieuses salles de musique du monde entier (Carnegie Hall…) avec les musiciens les plus renommés (Didier Lockwood…).
  
Sabir Khan représente la 9ème génération de joueurs de sarangi, le violon du Rajasthan. Il est le fils unique du légendaire Ustad Sultan Khan avec lequel il vient d’enregistrer un album intitulé « The Legacy » (« La transmission »). Il joue dans les salles et les festivals du monde entier, aux côtés notamment de Zakir Hussain, Anindo Chatterjee, Kumar Bose…
  
Naranbaatar Purevdorj, originaire d’Oulan Bator, est un virtuose du morin khuur, la « vièle à tête de cheval » ; c’est aussi un excellent chanteur imprégné des traditions instrumentales et vocales mongoles et maîtrisant parfaitement le khuumi (chant diphonique avec toutes ses variantes).
   Un voyage envoûtant sur les traces de Marco Polo, au fil de la Route de la Soie…

AUDITORIUM GUIMET
Musée national des arts asiatiques
6, place d’Iéna – 75016 Paris
Renseignements, réservations :
01 40 73 88 18 ou
auditorium@guimet.fr
www.guimet.fr
Téléchargez le programme de l’auditorium sur : http://www.guimet.fr/Telechargez-le-programme
Prix des places : Plein tarif 17 € ou tarif réduit 12 € pour les membres de la Société des Amis du Musée Guimet, les demandeurs d’emploi, les moins de 26 ans et les groupes de dix personnes.

Haut de page


Susheela Raman en tournée

   La star de la world music, qu'il n'est plus besoin de présenter, sera en tournée dans toute la France dans les mois qui viennent :

20/09/2011 Festival Femmes - Funk Nouméa
07/10/2011 Les Abattoirs - Bourgoin Jallieu
08/10/2011 Théâtre R.Hanin - Soustons
10/10/2011 Odyssud - Blagnac-Toulouse
12/10/2011 L'Alhambra - Paris
15/10/2011 Festival Nautic & Music - Bonifacio
20/10/2011 Train Théâtre - Portes-Lès-Valences
21/10/2011 Bellegarde-sur-Valserine
22/10/2011 Théâtre Pierre Fresnay - Ermont
04/11/2011 La Citrouille - Saint-Brieuc
05/11/2011 Salle Cassin - Houilles
18/11/2011 Le Splendid - Lille
19/11/2011 Les Treize Arches - Brive la Gaillarde
23/11/2011 La Filature - Mulhouse
24/11/2011 Centre Culturel Jean Moulin - Limoges
25/11/2011 Le Carre les Colonnes - Bordeaux-St Menard en Jalles
30/03/2012 Le Point d'Eau - Ostwald
31/03/2012 Espace Prévert - Savigny-le-Temple
07/04/2012 Le SILO - Saint Pierre du Perray
12/05/2012 Le Carreau - Forbach

 

Haut de page


Retour à la page précédente

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 


Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)